Composts normés et non normés, lixiviats, cendres

Publié le par ADVG - Association de Défense de la Vallée du Gambon

NATURE & QUANTITE des produits traités après extension de la plateforme

Suez-Environnement à Cuverville dans l’Eure

Tonnage annuel maximum traitement et production de compost 60.000t/an au lieu de 10.000t autorisées en 2006 , 20.000 en 2012:

Volume de boues traitées de 8000 à 30000 t/an

Déchets verts, 8000t/an 20.000t/an

Bois 40.000t/an

Déchets industriels2000 à 5000t/an

Autres types d’intrants : :

FFOM fraction fermentescible ordures ménagères, déchets agro-alimentaires5000t/an

Sous-produits d’origine animale déchets carnés, déjections animales contenu de la panse des animaux) 5000t/an de

Denrées végétales déclassées 5000t/an

Tonnage en transit boues de stations de traitement industriels ( chimie fine, pharmacie) 50.000t/an

Soit plus de 110.000 tonnes par an

PLAN EPANDAGE sur 29 communes des composts non-normés, lixiviats et cendres

Les composts normés désignent des déchets devenus produits qui répondent aux normes NFU 44-051 et NFU 44-095, seuils de critère d’inocuité s’appliquant aux produits organiques ::éléments traces métalliques, paramètres microbiologiques, verre, plastiques ; métaux, traces organiques (pcbs)

La version actuelle de la norme 44-051 date de 2006, elle est en cours de révision au niveau européen. –

Afin d’anticiper l’écoulement de la production ne correspondant pas aux normes de commercialisation Terralys a prévu d’épandre ces composts ainsi que les eaux résiduaires ou lixiviats collectées dans des bassins étanches : soit 4800t/an & 10.000m3 d’eaux résiduaires.

Les composts non normés ceux dont les teneurs dépassent les seuils imposés seront utilisés dans le plan d’épandage

Les composts non-conformes sont destinés à l’enfouissement ou éliminés par incinération.

Les lixiviats sont les effluents liquides issus du centre de stockage et produits par la percolation de l'eau de pluie à travers les déchets.

. Les lixiviats ne sont ni captés puis ni épurés dans une station spécifique. contrairement au traitement biologique mis en place ailleurs pour traiter les excédents

Les cendres :un compost contenant des cendres s’il n’est pas conforme à la norme NFU 44-051 : devra être épandu dans le cadre d'un plan d'épandage.

ANNEXES

*LIXIVIATS Une station de traitement est composée : d'une unité de traitement biologique d'une étape de filtration sur charbon act f. Ainsi épurés, les effluents sont traités par une unité d'évaporation thermique combinée à une plantation de saules afin de gérer les excédents.


*CENDRES Lorsqu’elles respectent les prescriptions de la norme Engrais, les cendres constituent alors une matière fertilisante qui peut être librement mise sur le marché avec un statut de produit. - Lorsque ces cendres ne sont pas conformes à une norme, elles ne peuvent pas être compostées car elle ne figurent pas dans la liste positive des matières admises, objet de l'amendement A1 de décembre 2010 à la norme Amendements organiques NFU 44-051 La norme NFU 44-051 d’avril 2006 elle-même définit et liste les matières minérales à l'article 3.1.4 ; l’article 4 précise que ces matières minérales peuvent être ajoutées au compost, mais les cendres n’y figurent pas : leur introduction dans un compost défini par la norme y est donc interdite. Un compost contenant des cendres ne serait donc pas conforme à la norme NFU 44-051 : il devrait être épandu dans le cadre d'un plan d'épandage

*

*INTERDICTION DE MELANGER COMPOST HORS NORMES & NORMES

L'interdiction de dilution des éléments contaminants contenus dans des déchets ou des composts doit être appliquée de façon stricte. Elle inclut l'interdiction de mélanger des lots de composts " hors normes " avec des composts de meilleure qualité pour permettre aux lots obtenus de ne pas dépasser les seuils en contaminants prévus par la norme NFU 44-051 ou 44-095.

***Circulaire du 06/03/09 relative à l'application de l'arrêté du 22 avril 2008 sur les installations de compostage soumises à autorisation

Article 12

- L'interdiction de dilution des éléments contaminants contenus dans des déchets ou des composts doit être appliquée de façon stricte. Elle inclut l'interdiction de mélanger des lots de composts " hors normes " avec des composts de meilleure qualité pour permettre aux lots obtenus de ne pas dépasser les seuils en contaminants prévus par la norme NFU 44-051 ou 44-095.
- Le contrôle de non-radioactivité des déchets réceptionnés n'est pas obligatoirement effectué par un portique de détection: il peut aussi l'être au moyen d'un simple appareil portatif

Publié dans Documentation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article